REPAOC

Alternative flash content

Pour afficher ce contenu Flash, vous devez Javascript sur votre navigateur et la version mise à jour de Flash Player.

Séminaire sur la stratégie conjointe Afrique-UE

Grâce au partenariat CONCORD-REPAOC,  le REPAOC a été invité pour participer au travail technique du Groupe de comité de pilotage UE-OSC sur la stratégie conjointe Afrique-UE.
Cette rencontre visait :

  • faire le point sur la stratégie UE-Afrique et plus particulièrement sur les 8 partenariats qui associent la société civile
  • préparer le Sommet UE-Afrique en identifiant les points que CONCORD et REPAOC veulent défendre conjointement dans le cadre de la déclaration de la société civile qui y sera présentée
  • préparer le forum de la société civile en Afrique début novembre co-organisé par le comité et l’ECOSOCC africain.

    Lire la suite...

Journée d’échanges et de réflexion francophone des OSC de l’ Afrique de l’Ouest et du Centre

Le REPAOC a organisé ce mercredi 26 Novembre 2008 une journée d’échanges et de réflexion francophones avec l’appui de l’OIF (Organisation Internationale pour la Francophonie)

Les conclusions de cet atelier sont ici

Rencontre internationale des plates-formes d’ONG à Paris

Du 27 au 30 Octobre 2008, plus de 100 représentants de plates-formes nationales d’ONG de 82 pays ont décidé d’adopter un plan d’action afin de faciliter la coopération et la solidarité entre les associations nationales d’ONG des 5 continents. Lors de la Conférence internationale des plates-formes nationales d’ONG organisée les 27 et 28 octobre 2008 à Paris, ils ont créé un Forum des plates-formes nationales d’ONG.

Lire la suite...

En route vers le Forum Social Africain de Niamey...

Le compte à rebours a commencé… Mardi 7 octobre, le secrétariat permanent du comité d’organisation a tenu à Niamey un séminaire d’information sur la 5ème édition du Forum Social Africain (FSA), prévue à Niamey (Niger) du 25 au 28 novembre 2008. L’occasion pour le RODADDHD (Réseau nigérien des ONG de Développement et Associations de Défense des Droits de l’Homme et de la Démocratie), membre du comité d’organisation du FSA et membre du REPAOC, de vous présenter les grandes lignes de cet événement continental.

Le Forum Social Africain de Niamey portera sur le thème « L’Afrique des peuples en marche contre la mondialisation néo-libérale ». Il se tiendra dans un contexte international marqué par la concomitance de trois crises majeures (crise alimentaire mondiale, crise énergique mondiale et crise financière mondiale), contexte internationale qui peut, selon les organisateurs, être considéré comme relativement « favorable » aux thèmes et aux thèses développés par les différents Forums Sociaux (lutte contre le néo-libéralisme, la toute-puissance du marché et la domination du Sud par le Nord, promotion de toutes les luttes sociales et résistances à l’impérialisme, réforme des institutions internationales, promotion de la paix, de la démocratie et d’une véritable solidarité internationale, etc.).

Plus de 5000 participants venant du monde entier sont attendus. Le comité d’organisation compte notamment sur une importante participation populaire des citoyens et citoyennes ordinaires du Niger, des pays d’Afrique de l’Ouest et de tout le continent et l’encouragera dans la mesure des moyens qui seront les siens.

De nombreuses activités culturelles, contribuant à la promotion des cultures nigériennes, seront organisées à cette occasion : cérémonie d’ouverture théâtrale, marche populaire le 1er jour du FSA, spectacles culturels, concerts de hip-hop et de reggae, etc.

Que l’Afrique recouvre une plus grande indépendance stratégique ! L’objectif principal de cette manifestation est de mobiliser les peuples africains pour recouvrer leurs droits à la dignité et au libre choix en matière politique, économique et sociale. De nombreux enjeux secondaires accompagne cette volonté :
- Consolider les capacités d’analyse, de proposition et d’influence du mouvement social africain afin qu’il participe efficacement à la mobilisation populaire ;
- Définir les stratégies de reconstruction sociale, économique et politique, incluant une redéfinition du rôle des différents acteurs ;
- Promouvoir et diffuser des initiatives citoyennes conformes aux aspirations et aux besoins réels des peuples africains, notamment des jeunes face à la criminalisation des flux migratoires transsahariens et maritimes,
- Favoriser les synergies d’action entre les différentes composantes du mouvement social africain par la conjugaison des résistances populaires et la mise en oeuvre d’alternatives démocratiques au néolibéralisme ;
- Encourager la participation africaine au Forum Social Mondial de Belem de janvier 2009 et susciter la mobilisation autour du Forum Social Mondial 2011 en Afrique.

Les « Caravanes de la dignité ». Le thème des migrations sera particulièrement présent au FSA de Niamey. Inspirées de l’initiative de femmes sénégalaises et maliennes, mères de victimes de l’immigration clandestine, plusieurs « Caravanes de la dignité » seront organisées en amont du Forum, pour relier 9 capitales ouest-africaines à Niamey, leur lien de convergence. Trois itinéraires (Accra-Lomé-Cotonou-Niamey, Nigéria-Niamey et Nouakchott-Dakar-Conakry-Bamako-Ouagadougou-Niamey) sont prévus, au cours desquels (villes de départ et villes de « ralliement ») des conférences de presse et diverses activités de sensibilisation autour des enjeux des migrations, et notamment de l’immigration clandestine, seront organisées.

Programme prévisionnel. Trois principaux sous-thèmes seront débattus lors des plénières au cours de cette grande rencontre des mouvements sociaux africains :

  •  L’Afrique dans l’arc des crises (crises alimentaire, financière, énergétique et environnementale internationales)
  • L’Afrique dans la géopolitique mondiale (migrations Sud-Nord et intra-africaines ; guerres, conflits et lutte contre le terrorisme ; réforme de la gestion des institutions internationales ; avenir des relations Sud-Sud, notamment entre l’Afrique et la Chine, l’Inde, le Brésil)
  • Les défis de la construction démocratique en Afrique, autour de la question : quel modèle démocratique pour l’Afrique ? (les élections sont-elles une source de stabilité ou d’instabilité politique ? ; la question de l’alternance démocratique en Afrique : élections truquées, successions dynastiques, modifications constitutionnelles, etc. ; citoyenneté et discrimination : question du « contenu » de la citoyenneté et de l’exclusion de certains groupes, comme les jeunes ou les femmes, etc. ; la question du rôle de l’Etat et des acteurs non étatiques, la question de la responsabilité et de l’imputabilité des acteurs gouvernementaux ou non-gouvernementaux)

De plus, des ateliers thématiques auront pour thèmes :

  •  Défis et enjeux du changement climatique en Afrique
  •  Services sociaux de base
  •  Violences et discriminations
  •  Bilans et perspectives de la signature ou non des APE
  •  Mobilisation et dynamiques citoyennes autour du VIH-SIDA
  •  Intégrations régionales et intégration africaine
  •  Action et mobilisation contre la vie chère
  •  Conflits et richesses minières
  •  Actualité de la question de la dette
  •  Criminalisation des Etats en Afrique (notamment la question du trafic de drogue en Afrique de l’Ouest impliquant certains maillons des Etats)
  •  Responsabilité sociale et environnementale des multinationales
  •  Dialogue Sud-Sud
  •  Dialogue féministe

Activités auto-organisées. Le Forum Social Africain, comme l’ensemble des Forums Sociaux, est un espace ouvert. En effet, selon la Charte des principes du Forum Social Mondial, seuls les partis politiques et organisations militaires ne peuvent y prendre part en tant que tels (mais leurs membres peuvent participer, à titre individuel, à condition de respecter la Charte des principes). Les gouvernants et parlementaires, quant à eux, peuvent être invités à y participer, mais seulement à titre personnel. Tout citoyen peut y organiser des activités (activités dites « auto-gérées »). La date limite pour proposer ces activités est le 31 octobre 2008 (contacts sur le site du FSA de Niamey : www.fsaniamey2008.org).

Enfin, plusieurs espaces « de convergence et de solidarité » permettront aux différents acteurs d’approfondir leurs réflexions et leurs échanges sur plusieurs thématiques : espace des femmes, espace des jeunes, espaces des paysans, espace de dialogue Sud-Sud.

A l’occasion du FSA, le RODADDHD (Réseau nigérien des ONG de Développement et Associations de Défense des Droits de l’Homme et de la Démocratie) et le REPAOC (Réseau des Plate-formes d’ONG d’Afrique de l’Ouest et du Centre) organiseront conjointement à Niamey la « Semaine francophone sur la problématique de l’aide et du financement du développement en Afrique ». Dans ce cadre, plusieurs activités seront menées en collaboration avec Coordination SUD (plate-forme des ONG de solidarité internationale) et l’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie).

Le séminaire d’information s’est poursuivi par la constitution de cinq commissions thématiques portant sur : thèmes et contenu, mobilisation et communication, logistique, cérémonie d’ouverture et de clôture, jeunesse. Les suggestions et recommandations de ces commissions thématiques viendront compléter le programme. Pour plus d’informations sur le FSA et pour en savoir plus sur les modalités d’inscription et de participation, rendez-vous sur le site du Forum Social Africain de Niamey.

Et surtout, rendez-vous à Niamey, capitale africaine des mouvements sociaux et citoyens à partir du 25 novembre prochain !

Home Activités Rencontres et Ateliers

Nos coordonnées

Secrétariat Permanent du REPAOC, Liberté VI Extension, Immeuble Soda Marième, 4ème étage,
B.P. : 47485 Dakar-Liberté (Sénégal) Tél : +221 33 827 76 46 - E-mail : info@repaoc.org